Pays de Quimperlé. Le site de Saint-Maurice ouvre en avril

0
4


Le comité de gestion du site de Saint-Maurice, à Clohars-Carnoët, se tenait vendredi, au site abbatial de Saint-Maurice. Les lieux ouvriront au public en avril.

Autour du Conservatoire du littoral, propriétaire, le comité de gestion réunit l’Office national des forêts, gestionnaire du bois, la commune de Clohars-Carnoët, gestionnaire du site, et Quimperlé communauté, coordinateur de gestion des espaces naturels.

Près de 9 000 entrées l’an passé

« L’objectif de cette réunion est de faire le point sur la vie en 2016 et de préparer 2017. Tous les sujets sont abordés », explique Gwenaël Guillouzouic, garde du littoral. Travaux, animations, accueil du public, tout est passé au crible par les partenaires. En forêt, certains arbres sont tombés, notamment à cause de la dernière tempête Zeus. « Une partie sera évacuée et vendue », explique Gwenal Hervouët, délégué adjoint pour la Bretagne du Conservatoire du littoral. Les toitures de l’accueil seront revues. La prairie humide et les abords des ruines de la procure seront débroussaillés par un troupeau de chèvres.

Désormais compétente dans le domaine des espaces naturels sensibles, Quimperlé communauté assure la coordination des travaux avec les partenaires. « Nous démarrons cette année ce travail », souligne Marcel Jambou, vice-président de Quimperlé communauté en charge de l’environnement.

L’an passé, le site a enregistré 8 586 entrées dans le parc et noté 191 000 connexions au site internet. Le site est aussi un lieu de rendez-vous culturels. Une grande exposition, sur le thème de la Laïta, cette belle inconnue, est programmée. « Il y aura des photos ici, sur le site, mais aussi à la médiathèque de Clohars-Carnoët. Cette exposition entre d’ailleurs dans un projet de territoire », précise Anne Maréchal, première adjointe au maire de la commune. Au total, 3 200 photos aériennes ont été prises.

D’une surface de 123 ha dont 90 forestiers, le site est propriété du conservatoire du littoral depuis 1991. Fermé au public pour l’hiver, il rouvre ses portes en avril.


Voir la source originale de l’article

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here