Now Reading
Tunisie: La troisième République est en marche!
0
Donnez votre avis
Vous aimez ?
0%
Interested
0%


Ce qui s’apparente à un blocage institutionnel n’est en fait qu’une situation normale de conflits entre les pouvoirs, c’est en effet le propre des régimes démocratiques. Par contre l’absence de conflits entre les pouvoirs et la stabilité “trop parfaite” est une caractéristique indéniable des régimes autoritaires.

Quand les pouvoirs sont en conflit, il est possible de s’en sortir soit par des textes qui prévoient des modalités et des mécanismes de sortie de crise, soit par la qualité des hommes au pouvoir, qualité d’hommes d’État qui transcendent les défaillances des textes pour trouver les meilleures solutions pour le pays.

Nous vivons une transition démocratique très difficile, car il faut construire des institutions fiables et efficaces, il faut revoir le modèle économique pour permettre une meilleure création et distribution des richesses. Il faut combattre l’anarchie, le commerce parallèle, la corruption, l’incivilité et les défaillances dans tous les domaines…. C’est un navire en piteux état qu’il va falloir remettre en bonne condition tout en continuant à naviguer en pleine mer, d’où les qualités exceptionnelles exigées des officiers de bord.

Plusieurs facteurs compliquent la situation et rendent encore plus délicate cette transition démocratique mais déjà pointons du doigt l’origine du mal: un régime politique qui se voulait être parlementaire (sous la pression des islamistes et affiliés) et qui dans la pratique est un régime de partis, dans lequel les dits partis politiques, sans disposer d’une véritable majorité, régentent tous les aspects de la vie politique du pays d’une manière hégémonique vis à vis des autres pouvoirs exécutif et judiciaire.

C’est l’origine de la faillite du système politique actuel (منظومة الحكم) et qui par définition ne peut être que conflictuel. Les partis politiques ne sont pas dans leur rôle dans notre pays. L’exécutif gouvernemental est sous leur totale emprise, l’exécutif présidentiel a essayé de s’en accommoder et de les utiliser mais a fini par entrer en conflit.

Le pouvoir judiciaire n’est pas épargné de l’emprise des partis. En effet, la non mise en place à ce jour, de la cour constitutionnelle n’est en réalité due qu’au manque de garantie de sa maitrise future par les partis. Il en va de même pour tous les aspects où le texte constitutionnel a donné à l’Assemblée du peuple un pouvoir quasi absolu, un pouvoir qui par “ruissellement” est transféré in fine aux partis politiques. L’administration du pays ne fait pas exception, elle est également un enjeu d’emprise des partis.

“Depuis douze ans le régime des partis, flottant sur un peuple profondément divisé, au milieu d’un univers terriblement dangereux, se montrait hors d’état d’assurer la conduite des affaires, non point par incapacité ni par indignité des hommes…. Mais ne représentant jamais autre chose que des factions, ces gouvernements ne se confondaient pas avec l’intérêt général [….]” disait le Général De Gaulle à propos de l’échec de la 4ème République et de son régime des partis.

Chez nous ce régime des partis en faillite n’a pas été capable d’instaurer un tribunal constitutionnel, institution majeure de la 2ème République, il n’a pas été capable d’assurer une majorité parlementaire stable, il n’a pas été capable d’instaurer toutes les instances de la 2ème république telles que décrites dans la constitution, il n’a pas été capable de créer l’électrochoc nécessaire pour qu’émerge enfin un pouvoir judiciaire indépendant… Par contre ce régime veille assidument à transformer l’équilibre institutionnel en un équilibre de maîtres chanteurs. Ce régime a réussi à faire perdre à la politique ses lettres de noblesse pour en faire une politique des dossiers.

L’histoire de notre pays, sa sociologie n’arrangent pas les choses, en effet l’enjeu de la politique a toujours été l’exercice sans partage du pouvoir. Ce qui justifiait absolument tout. Le pouvoir est un butin à se partager sur le plan personnel déjà, avec la famille ensuite et la tribu (au sens traditionnel et moderne) enfin. Le pouvoir est un privilège avant tout pour les “dominateurs” vis à vis des “dominés”.

Je pense que nous finirons par casser cette conception de l’exercice politique pour aller vers l’établissement d’un vrai contrat social inclusif et d’une vraie démocratie participative digne d’un peuple apaisé. Ce n’est point de l’optimisme béat mais c’est le sens de l’histoire humaine. Seulement et avant cette prise de conscience salutaire, nous ne pourrons pas faire l’économie de l’apprentissage nécessaire qui passe par l’accumulation d’expériences, bonnes et surtout mauvaises. Ceci demande du temps et de la patience, surtout en l’absence d’un leadership politique reconnu.

La troisième République est en marche !

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.




Voir la source originale de l’article

Sur http://www.africanews.online suivez l’actualité africaine, de la politique et de l’économie.

Cliquez sur un des liens ci-dessous pour suivre l’actualité du pays d’Afrique qui vous intéresse :

L’ACTUALITE DES PAYS DE L’AFRIQUE DE L’OUEST Actualité BéninActualité Burkina FasoActualité Cap-VertActualité Côte d’ivoireActualité GambieActualité GhanaActualité Guinée –  Actualité Guinée-BissauActualité LiberiaActualité MaliActualité NigerActualité NigeriaActualité SénégalActualité Sierra LeoneActualité Togo
AFRIQUE CENTRALE & DU NORD Actualité CamerounActualité République centrafricaineActualité GabonActualité Guinée équatorialeActualité République démocratique du CongoActualité République du CongoActualité TchadActualité Sao Tomé-et-PrincipeActualité AlgérieActualité EgypteActualité LibyeActualité MarocActualité MauritanieActualité Tunisie
AFRIQUE DE L’EST Actualité BurundiActualité DjiboutiActualité ÉrythréeActualité ÉthiopieActualité KenyaActualité OugandaActualité RwandaActualité SomaliaActualité SudanActualité South sudanActualité Tanzania
AFRIQUE AUSTRALE ET OCÉAN INDIEN Actualité South AfricaActualité AngolaActualité BotswanaActualité ComoresActualité LesothoActualité MadagascarActualité MalawiActualité MauriceActualité MozambiqueActualité NamibieActualité SeychellesActualité SwazilandActualité ZambiaActualité Zimbabwe

Commentaires

    Laissez le votre