Now Reading
Aux exploitants agricoles de l’office du Niger : Le Ministre Moulaye Boubacar renouvèle les ambitions du Président IBK
0
Donnez votre avis
Vous aimez ?
0%
Interested
0%


Produire suffisamment pour se nourrir, nourrir les Maliens, assurer la sécurité alimentaire, créer de la richesse et de l’emploi… A l’Office du Niger, les exploitants agricoles sont à nouveau informés sur les ambitions du Président de la République, Ibrahim Boubacar Keita.

Pas de repos pour le Ministre de l’Agriculture, Baba Moulaye Boubacar. Après Manantali où il a procédé au lancement officiel de l’opérationnalisation des Centres ruraux de prestations agricoles, le samedi 6 juillet, le voilà arrivé à Ségou, dimanche soir, 7 juillet, pour présider la cérémonie de lancement de la campagne agricole 2019-2020, tenue à M’Béwani, lundi dernier, à 35 km de la ville.

Interrogé sur ses attentes par rapport à la présente campagne agricole, le Ministre a, d’abord, souhaité une bonne pluviométrie à tout le Mali et une bonne récolte.

Pour lui, ses attentes ne sont d’autres que les objectifs qui se trouvent dans l’ambition du chef de l’Etat, Ibrahim Boubacar Keita, c’est-à-dire, produire suffisamment pour se nourrir, nourrir les Maliens, créer de la richesse et créer de l’emploi.

Face à cette ambition des plus hautes autorités, le porte-parole des producteurs, Abdoulaye Daou, a évoqué un certain nombre de problèmes, liés à l’aménagement des terres et à la subvention des engrais et équipements.

En réponse aux problèmes soulevés, le Ministre a rassuré en ces termes :

« Nous avons entendu et nous réfléchissons et je me ferai le porte-parole des producteurs. Ce qui est sûr, toutes les possibilités à nous offertes, seront mises à la disposition des producteurs parce que nous n’avons que cela ».

Puis, le Ministre de rappeler : «Nous sommes d’accord que l’agriculture est le socle de notre développement, c’est une conviction politique qui a poussé le président de la République à rehausser le niveau du budget de ce domaine jusqu’à 15% par rapport à la convention de Maputo où il avait été demandé 10% ».

Ousmane MORBA, envoyé spécial

Source: L’Observatoire


Voir la source originale de l’article

Sur http://www.africanews.online suivez l’actualité africaine, de la politique et de l’économie.

Cliquez sur un des liens ci-dessous pour suivre l’actualité du pays d’Afrique qui vous intéresse :

L’ACTUALITE DES PAYS DE L’AFRIQUE DE L’OUEST Actualité BéninActualité Burkina FasoActualité Cap-VertActualité Côte d’ivoireActualité GambieActualité GhanaActualité Guinée –  Actualité Guinée-BissauActualité LiberiaActualité MaliActualité NigerActualité NigeriaActualité SénégalActualité Sierra LeoneActualité Togo
AFRIQUE CENTRALE & DU NORD Actualité CamerounActualité République centrafricaineActualité GabonActualité Guinée équatorialeActualité République démocratique du CongoActualité République du CongoActualité TchadActualité Sao Tomé-et-PrincipeActualité AlgérieActualité EgypteActualité LibyeActualité MarocActualité MauritanieActualité Tunisie
AFRIQUE DE L’EST Actualité BurundiActualité DjiboutiActualité ÉrythréeActualité ÉthiopieActualité KenyaActualité OugandaActualité RwandaActualité SomaliaActualité SudanActualité South sudanActualité Tanzania
AFRIQUE AUSTRALE ET OCÉAN INDIEN Actualité South AfricaActualité AngolaActualité BotswanaActualité ComoresActualité LesothoActualité MadagascarActualité MalawiActualité MauriceActualité MozambiqueActualité NamibieActualité SeychellesActualité SwazilandActualité ZambiaActualité Zimbabwe

Commentaires

    Laissez le votre