Now Reading
le tourisme en bonne forme depuis le début de l’année – JeuneAfrique.com
0
Donnez votre avis
Vous aimez ?
0%
Interested
0%




Le tableau de bord affiche des statistiques en hausse pour ce premier semestre, mais l’objectif des 20 millions de touristes d’ici 2020 sera impossible à atteindre. Les séjours via la plateforme Airbnb, qui attire nombre de visiteurs, ne sont pas pris en compte.


Le tourisme au Maroc a connu une assez belle première partie d’année à en croire les statistiques de l’Observatoire du tourisme (OTM) présidé par Said Mouhid. Ainsi, sur les six premiers mois de l’année, le royaume a accueilli 5,4 millions de touristes internationaux. Un chiffre en hausse de 6,6 % par rapport à 2018. Rappelons que l’OTM inclut les Marocains résidant à l’étranger (MRE) dans ces statistiques. Ces derniers ont été plus de 2 millions à venir au Maroc entre janvier et juin de cette année, soit plus d’un tiers du total, en hausse de 7,1 %. Les équipes de Said Mouhid expliquent que plus d’un demi-million de MRE ont atterri au Maroc durant le seul mois de juin qui a coïncidé avec le jeûne de ramadan.

L’Observatoire souligne aussi que le tourisme au Maroc reste extrêmement lié à quelques marchés expéditeurs, qui ont tous fait bonne figure, affichant des arrivées en hausse. Il s’agit par exemple de l’Italie (+12%), viennent ensuite la France (+9 %), l’Espagne (+8 %), l’Allemagne (+8 %), la Hollande (+7 %), la Belgique (+6 %), le Royaume-Uni (+6 %) et les États-Unis (+14 %). Suivant le même rythme, les recettes en devises générées par le tourisme ont progressé de 4,2 %, en comparaison avec fin juin 2018, pour atteindre 32,7 milliards de dirhams.

Durant les six premiers mois de l’année, les nuitées dans les établissements d’hébergement touristique classés ont elles aussi connu une évolution assez importante. Jusqu’au 30 juin, un total de 11,46 millions de nuitées a été payé, soit une hausse de 5 % par rapport à la même période de l’année dernière. Les touristes étrangers, MRE compris, sont pour 72 % à l’origine de ce chiffre, soit 8,3 millions de nuitées (+4,3 %). Les résidents ont cumulé, sur la même période, plus de 3,1 millions de nuitées, soit une hausse de 8,5 %.

Réglementer Airbnb

D’après les statistiques des hôteliers, les touristes français sont ceux qui arrivent en tête des nuitées, avec un total de 2,36 millions. Les Anglais sont en deuxième position avec 1 million de nuitées suivi des Allemands qui ont payé pour 896 280 nuités.

Marrakech reste la destination la plus appréciée des touristes avec près de 4 millions de nuitées enregistrées. La région d’Agadir-Taghazout qui, avec la ville ocre, a pu absorber le plus de visiteurs, a eu droit à 2,65 millions de nuitées. La troisième place revient à Casablanca, avec 1,03 million de nuitées, la capitale économique est choisie par les touristes d’affaires et les amateurs de city-break (des voyages de courte durée, de deux à cinq jours).

Les hôtels 4 étoiles représentent le premier choix des touristes, avec 3,52 millions de nuitées. Les grands établissements 5 étoiles ont cumulé durant cette même période 2,47 millions de nuitées. Le reste est réparti entre hôtels 3 étoiles, clubs de vacances, résidences hôtelières et maisons d’hôtes. L’Observatoire du tourisme prévient qu’un grand nombre de touristes étrangers ont préféré passer par la plateforme Airbnb qui propose des locations fournies par des Marocains, même si aucun chiffre n’a été fourni quant au nombre de touristes concernés, ou au nombre de nuitées.

Objectifs ambitieux à la baisse

Le département du tourisme marocain souhaite d’ailleurs régulariser cette situation. Non seulement l’État ne touche rien des recettes réalisées à travers cette plateforme, mais il n’a aucune information (nombres, nationalités, durée du séjour …) concernant les touristes qui font ce choix. Depuis la fin de l’année dernière, une réflexion est menée pour trouver le meilleur cadre possible pour les locations à travers Airbnb. Une loi est en préparation.

Le royaume a pour objectif d’attirer 20 millions de touristes d’ici 2020. Un challenge impossible à réaliser, selon l’ensemble des acteurs du secteur. Une réalité que le ministère du tourisme accepte : une nouvelle feuille de route devrait être rendue publique d’ici quelques mois en phase avec des objectifs réalistes et réalisables.


Voir la source originale de l’article

Sur http://www.africanews.online suivez l’actualité africaine, de la politique et de l’économie.

Cliquez sur un des liens ci-dessous pour suivre l’actualité du pays d’Afrique qui vous intéresse :

L’ACTUALITE DES PAYS DE L’AFRIQUE DE L’OUEST Actualité BéninActualité Burkina FasoActualité Cap-VertActualité Côte d’ivoireActualité GambieActualité GhanaActualité Guinée –  Actualité Guinée-BissauActualité LiberiaActualité MaliActualité NigerActualité NigeriaActualité SénégalActualité Sierra LeoneActualité Togo
AFRIQUE CENTRALE & DU NORD Actualité CamerounActualité République centrafricaineActualité GabonActualité Guinée équatorialeActualité République démocratique du CongoActualité République du CongoActualité TchadActualité Sao Tomé-et-PrincipeActualité AlgérieActualité EgypteActualité LibyeActualité MarocActualité MauritanieActualité Tunisie
AFRIQUE DE L’EST Actualité BurundiActualité DjiboutiActualité ÉrythréeActualité ÉthiopieActualité KenyaActualité OugandaActualité RwandaActualité SomaliaActualité SudanActualité South sudanActualité Tanzania
AFRIQUE AUSTRALE ET OCÉAN INDIEN Actualité South AfricaActualité AngolaActualité BotswanaActualité ComoresActualité LesothoActualité MadagascarActualité MalawiActualité MauriceActualité MozambiqueActualité NamibieActualité SeychellesActualité SwazilandActualité ZambiaActualité Zimbabwe

Commentaires

    Laissez le votre