Le kere frappe très fort dans la partie nord d’Anosy et d’Androy

0
23


Le kere dans le sud de Madagascar s’aggrave, surtout dans la partie nord des régions Anosy et Androy, a témoigné hier, Alphonse Maka, président de Conseil pour le Fampihavanana Malagasy (CFM). À la suite d’une descente effectuée dans ces régions, cet ancien journaliste converti en politique a découvert que cette partie lourdement concernée par la famine ne peut plus produire depuis trois ans maintenant et les cheptels de zébus ou de moutons commencent à se faire rares.

Sont particulièrement concernées par cette situation les communes de Beraketa et Bamanomba dans le district de Bekily Androy et les communes de Ebelo, Marotsirake, Tsivory et Mahaly dans la région Anosy. Ce sont pourtant les greniers à riz de ces deux régions auparavant. Elles n’ont pas été touchées par le kere jusqu’ici, mais la dégradation de l’environnement, doublée du changement climatique en a décidé autrement.

Le « Tioka mena », un vent fort qui a apporté des poussières, dans la partie nord et est d’Ambovombe, jusqu’à Amboasary Atsimo, et qui les déposent sur les champs, les villages, sous forme de dune, est surtout la manifestation la plus cruelle de ce changement climatique dans le sud de Madagascar. À cause de la destruction des forêts qui couvrent le littoral nord et est d’Ambovombe, le vent maritime souffle très fort et emporte avec lui les poussières, formant ainsi une sorte de tempête de sable rouge.

Une association de religieuse de Tsivory s’occupe de la distribution des repas dans les autres localités, mais visiblement cela ne suffit pas. Les vivres vinrent d’ailleurs à manquer et le personnel est insuffisant puisque trois (03) bonnes sœurs s’occupaient avant de 4 000 personnes. À cette insuffisance alimentaire, à l’origine du phénomène de malnutrition s’ajoutent différentes maladies qui touchent les enfants à cause de consommation des aliments malsains et de l’absorption de l’eau impropre.

Contrairement dans cette partie nord de ces deux régions, la situation semble nettement s’améliorer dans la partie sud d’Anosy et d’Androy, rapporte toujours cet ancien journaliste. La pluie commence à tomber à Ambovombe et à Tsihombe. Les patates inondent le marché, il en est de même pour les légumes. C’est la raison pour laquelle un déplacement massif de la population du nord des régions vers le sud ou vers d’autres régions est constaté.


Voir la source originale de l’article

Sur http://www.africanews.online suivez l’actualité africaine, de la politique et de l’économie.

Cliquez sur un des liens ci-dessous pour suivre l’actualité du pays d’Afrique qui vous intéresse :

L’ACTUALITE DES PAYS DE L’AFRIQUE DE L’OUEST Actualité BéninActualité Burkina FasoActualité Cap-VertActualité Côte d’ivoireActualité GambieActualité GhanaActualité Guinée –  Actualité Guinée-BissauActualité LiberiaActualité MaliActualité NigerActualité NigeriaActualité SénégalActualité Sierra LeoneActualité Togo
AFRIQUE CENTRALE & DU NORD Actualité CamerounActualité République centrafricaineActualité GabonActualité Guinée équatorialeActualité République démocratique du CongoActualité République du CongoActualité TchadActualité Sao Tomé-et-PrincipeActualité AlgérieActualité EgypteActualité LibyeActualité MarocActualité MauritanieActualité Tunisie
AFRIQUE DE L’EST Actualité BurundiActualité DjiboutiActualité ÉrythréeActualité ÉthiopieActualité KenyaActualité OugandaActualité RwandaActualité SomaliaActualité SudanActualité South sudanActualité Tanzania
AFRIQUE AUSTRALE ET OCÉAN INDIEN Actualité South AfricaActualité AngolaActualité BotswanaActualité ComoresActualité LesothoActualité MadagascarActualité MalawiActualité MauriceActualité MozambiqueActualité NamibieActualité SeychellesActualité SwazilandActualité ZambiaActualité Zimbabwe

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here