Bouaké, les étudiants rendent un hommage à Kouakou Josée Hermine, violée et tuée

0
16


Après la terrible nouvelle qui a secoué la ville de Bouaké, marqué par le meurtre brutal de la jeune étudiante Kouakou Josée Hermine de l’Université de Bouaké, ses camarades étudiants ont marché hier pour lui rendre hommage.

Pour rappel, feu Kouakou Josée Hermine a été cruellement assassiné par un chauffeur de la taxi Moto qui a avoué son crime KOUAKOU Amoin Marie Josée Hermine, était étudiante inscrite en Licence 2 Communication à l’Université Alassane OUATTARA de BOUAKÉ , a été retrouvée ce jeudi soir à Broukro sans vie.

Repose en paix!

Sapel

Comments

comments


Voir la source originale de l’article

Sur http://www.africanews.online suivez l’actualité africaine, de la politique et de l’économie.

Cliquez sur un des liens ci-dessous pour suivre l’actualité du pays d’Afrique qui vous intéresse :

L’ACTUALITE DES PAYS DE L’AFRIQUE DE L’OUEST Actualité BéninActualité Burkina FasoActualité Cap-VertActualité Côte d’ivoireActualité GambieActualité GhanaActualité Guinée –  Actualité Guinée-BissauActualité LiberiaActualité MaliActualité NigerActualité NigeriaActualité SénégalActualité Sierra LeoneActualité Togo
AFRIQUE CENTRALE & DU NORD Actualité CamerounActualité République centrafricaineActualité GabonActualité Guinée équatorialeActualité République démocratique du CongoActualité République du CongoActualité TchadActualité Sao Tomé-et-PrincipeActualité AlgérieActualité EgypteActualité LibyeActualité MarocActualité MauritanieActualité Tunisie
AFRIQUE DE L’EST Actualité BurundiActualité DjiboutiActualité ÉrythréeActualité ÉthiopieActualité KenyaActualité OugandaActualité RwandaActualité SomaliaActualité SudanActualité South sudanActualité Tanzania
AFRIQUE AUSTRALE ET OCÉAN INDIEN Actualité South AfricaActualité AngolaActualité BotswanaActualité ComoresActualité LesothoActualité MadagascarActualité MalawiActualité MauriceActualité MozambiqueActualité NamibieActualité SeychellesActualité SwazilandActualité ZambiaActualité Zimbabwe