Now Reading
Donald Trump condamné à payer 2 millions de dollars pour utilisation politique de sa fondation
0
Donnez votre avis
Vous aimez ?
0%
Interested
0%



Donald Trump a été condamné jeudi par un tribunal de New York à verser 2 millions de dollars de dommages intérêts pour avoir utilisé sa fondation comme instrument politique, dans le cadre d’un accord amiable.

Le procureur de l’État de New York avait attaqué la fondation et ses administrateurs en juin 2016, affirmant que Donald Trump avait utilisé cette organisation à des fins personnelles et non pour faire oeuvre de charité.

Bien que le président américain ait plusieurs fois assuré qu’il ne transigerait pas dans ce dossier, il a bien conclu, ainsi que trois de ses enfants (Donald Jr, Eric et Ivanka) un accord amiable avec la procureure Letitia James pour mettre fin à la procédure, selon des documents versés au dossier.

Mélange des genres

Le dernier volet de cet accord portait sur un gala de charité organisé en janvier 2016 dans l’Iowa. L’événement a, dans les faits, été géré par son équipe de campagne. Les 2,8 millions de dollars levés lors du gala n’ont fait que transiter par la fondation, utilisée comme instrument de la campagne de Donald Trump.

Si l’argent a bien été versé, au final, à des associations de soutien aux anciens combattants, le procureur a dénoncé un mélange des genres entre politique et humanitaire, Donald Trump faisant démonstration publique de sa générosité.

Pour sanctionner les manquements de Donald Trump à ses obligations en tant qu’administrateur de la fondation, une juge de la Cour suprême de l’État de New York, Saliann Scarpulla, a condamné le président des États-Unis à verser deux millions de dollars de dommages intérêts.

Les fonds seront versés à huit associations caritatives, ont indiqué les services de la procureure James dans un communiqué.

Contre-attaque sur Twitter

« La procureure de New York dénature volontairement cet accord, à des fins politiques », a dénoncé jeudi le président américain dans un communiqué publié sur Twitter.

« Je suis la seule personne que je connaisse, peut-être même la seule personne au monde qui peut donner beaucoup d’argent à des oeuvres caritatives (…), et être attaqué par les politiciens de l’État de New York », s’est-il défendu.

Selon la procureure James, le président américain « admet avoir personnellement fait un usage indu des fonds de la fondation ».

Selon l’arrêt, Donald Trump a pris plusieurs engagements auprès de la Cour « afin que la conduite qui a engendré cette action ne se reproduise plus à l’avenir ». La fondation a été officiellement dissoute en décembre 2018.


Voir la source originale de l’article

Sur http://www.africanews.online suivez l’actualité africaine, de la politique et de l’économie.

Cliquez sur un des liens ci-dessous pour suivre l’actualité du pays d’Afrique qui vous intéresse :

L’ACTUALITE DES PAYS DE L’AFRIQUE DE L’OUEST Actualité BéninActualité Burkina FasoActualité Cap-VertActualité Côte d’ivoireActualité GambieActualité GhanaActualité Guinée –  Actualité Guinée-BissauActualité LiberiaActualité MaliActualité NigerActualité NigeriaActualité SénégalActualité Sierra LeoneActualité Togo
AFRIQUE CENTRALE & DU NORD Actualité CamerounActualité République centrafricaineActualité GabonActualité Guinée équatorialeActualité République démocratique du CongoActualité République du CongoActualité TchadActualité Sao Tomé-et-PrincipeActualité AlgérieActualité EgypteActualité LibyeActualité MarocActualité MauritanieActualité Tunisie
AFRIQUE DE L’EST Actualité BurundiActualité DjiboutiActualité ÉrythréeActualité ÉthiopieActualité KenyaActualité OugandaActualité RwandaActualité SomaliaActualité SudanActualité South sudanActualité Tanzania
AFRIQUE AUSTRALE ET OCÉAN INDIEN Actualité South AfricaActualité AngolaActualité BotswanaActualité ComoresActualité LesothoActualité MadagascarActualité MalawiActualité MauriceActualité MozambiqueActualité NamibieActualité SeychellesActualité SwazilandActualité ZambiaActualité Zimbabwe

Commentaires

    Laissez le votre